Aller au contenu principal

BMS Siège

La création de la Banque Malienne de Solidarité en 2002 s'inscrit dans le cadre de la stratégie du gouvernement de lutter contre la pauvreté qui prévoit notamment de favoriser l'accès des populations défavorisées (femmes, jeunes, etc.) au crédit et de promouvoir les activités génératrices de revenus.

Cette création s'inscrit également dans le cadre de l'exécution du plan d'action de la microfinance qui prévoit l'augmentation des ressources destinées aux Systèmes Financiers Décentralisés (SFD).

Après l'opération de fusion avec la Banque Malienne de l'Habitat, le réseau de la BMS est aujourd'hui fort d'une quarantaine d'agences et de bureaux sur le territoire national.

A l'international, la BMS dispose d'une succursale en Côte d'Ivoire, elle est présente en France, avec deux représentations et aux États Unis (New York).

La BMS intervient dans divers domaines d'activités, notamment la Microfinance, les BTP, le Commerce Général, le Commerce International, l'Immobilier, l'Agriculture, l'Industrie, l'Éducation, la Santé, l'Élevage, les Mines, l'Énergie, le Transport, etc.

Elle propose à sa clientèle une gamme variée de produits et de services (épargne, placements, crédits aux personnes physiques et aux personnes morales, transferts et virements de fonds, l'habitat social, économique de standing, les produits et services monétiques et de banque en ligne, etc.)